Essai de résistance à la corrosion

Pour un matériau donné, le choix et la définition d’un essai de corrosion dépendent de nombreux facteurs, tels que la nature de ce matériau ou l’environnement que l’on souhaite simuler.

Vous souhaitez réceptionner ou valider un matériau ? Vous souhaitez choisir le matériau adapté à un équipement industriel ? Pour une nouvelle application ou un nouveau procédé ? La démarche pour simuler et/ou mesurer la corrosion est alors différente !

Nos experts corrosionnistes mettent à votre disposition leurs compétences reconnues et leurs moyens techniques pour mener à bien de nombreux essais de résistance à la corrosion et ainsi vous apporter des réponses à toutes vos problématiques.

Essais normalisés

Types d’essaiObjectifsNormes courantes
Essais de brouillard salin
• BS solution neutre

• BS solution acide

• Essai BS cyclique

• Déterminer les zones sensibles à la corrosion
• Contrôler l’efficacité d’une peinture de protection
• Qualifier le choix d’un traitement de surface
• Comparer les performances de pièces de différents fournisseurs
• Etudier l’évolution d’un phénomène de corrosion
BS solution neutre
• NF EN ISO 9227
• CEI 60068-2-11
• PSA/RSA D17 1058
• NISSAN M0140
• NF EN ISO 12944-6
• ASTM B117-03
• NFA05-109

BS solution acide
• NF EN ISO 9227 (CASS test)
• PSA/RSA D23 1001
• ASTM B368-97
• ASTM G85 (SWAAT test)

Essais BS cyclique
• CEI 60068-2-52
• PSA D17 1686
• NF EN ISO 11997-1, -2
• VDA 621-415

Essais de condensation
• Condensation continue

• Condensation cyclique

• Déterminer les zones sensibles à la corrosion
• Contrôler l’efficacité d’une peinture de protection
• Qualifier le choix d’un traitement de surface
• Comparer les performances de pièces de différents fournisseurs
• Etudier l’évolution d’un phénomène de corrosion
Condensation continue
• NF EN ISO 6270-1, -2
• DIN 50017

Condensation cyclique
• Idem essais BS cyclique

Essais d’immersion

• Mesurer la vitesse de corrosion uniforme (par pesée, y compris en température)

• ASTM G31 (NACE TM 0169)
Essais en autoclave• Réaliser des essais d’immersion et des mesures électrochimiques en pression (jusqu’à 200 bar) et température (jusqu’à 300°C)

• ASTM G111
Mesures électrochimiques

• Déterminer le comportement d’un matériau dans un milieu donné, en conditions réelles d’utilisation
• Mesurer la vitesse de corrosion
• Caractériser la passivation d’un matériau (acier inoxydable, base nickel, aluminium)
• Mesurer les performances et l’évolution dans le temps d’un revêtement (peinture ou couches de conversion)
• Mesurer les courants de couplage galvanique entre différentes pièces

• ASTM G5
• ASTM G59
• ASTM G61
• ASTM G102
• ASTM G1999
• ASTM G215
Essais normalisés de résistance à une forme de corrosion spécifique

• Réceptionner un matériau
• Tester la résistance d’un matériau à une (ou plusieurs) forme de corrosion donnée, dans un environnement défini, par une norme spécifique et dédiée
• NF EN ISO 6509 (dézincification)
• ASTM G47 (corrosion sous contrainte des aluminiums)
• ASTM F746 (biomédical)
• ASTM F2129 (implants)
• ASTM G108 (méthode EPR)
• ASTM G34 (corrosion exfoliante des aluminiums)
• ASTM G36 (corrosion sous contrainte dans MgCl2)

A noter que les essais de brouillard salin et de condensation peuvent également être réalisés dans nos laboratoires sur pièces alimentées ou en fonctionnement.

Essais complémentaires

Types d’essaiObjectifsNormes courantes
Cotation après un essai de brouillard salin ou de condensation• Evaluer et coter les niveaux de corrosion (par images type ou par calcul)• NF EN ISO 4628-1, -2, -3, -4, -5, -6, -7, -8, -10
• NF EN ISO 17872
• NF EN ISO 4624
• NF EN ISO 2409
• NF EN ISO 12373-18
• NF EN ISO 10289
• NF EN ISO 1518-1
• NF EN ISO 16276-2
• ASTM D3359
• ASTM D610
• ASTM 714
• ASTM D1654
Examen des éprouvettes après un essai de corrosion• Interpréter et consolider les résultats obtenus après essais de corrosion (par examen des éprouvettes testées)

Autres essais

La mesure de la corrosion par méthodes électrochimiques (courbes de polarisation, impédancemétrie, …) est également beaucoup utilisée, par exemple dans le cadre d’études R&D et d’essais de corrosion sur mesure :

  • Etude de la tenue à la corrosion d’un acier inoxydable issu de fabrication additive par rapport aux aciers issus de fabrication conventionnelle
  • Mesure des vitesses de corrosion d’un acier non allié dans de l’eau géothermale
  • Suivi de l’évolution d’un acier inoxydable en corrosion naturelle (mesures couplées à l’émission acoustique)
  • Détermination du comportement de nouveaux matériaux issus de la recherche fondamentale dans le domaine de l’énergie et du médical

Envie d’en savoir plus ? Nos experts corrosionnistes sont à votre écoute pour vous proposer des solutions sur mesure adaptées à vos besoins.